Contre l’islamophobie (à propos d’un article de Gauchebdo)

Posted on 11 septembre 2011

0


Un excellent article sur la fameuse croisade anti-islamique menée par nos illustres défenseurs de la culture occidentale est paru dans Gauchebdo sous la plume de Jérôme Béguin. J’en citerai un extrait. Il relève quelques aspects essentiels presque toujours laissés de côté. La fabrication de fantasmes  comme le complot juif, le péril jaune ou la menace islamique exprime l’angoisse collective dont se nourrissent les démagogues qui pensent d’abord à engranger des voix.

Mais à terme il est aussi possible que cela débouche sur la ségrégation, les expulsions massives ou l’extermination, comme l’histoire l’a montré. En effet, quand pendant des années et des années, on a présenté un groupe comme un danger, comment éviter qu’un peuple croyant lutter pour sa survie en vienne à approuver ou à instituer le pire ? Si, comme ils le prétendent ils ne sont ni des nazis ni des arrivistes sans scrupules, ces Messieurs qui sèment le vent en affirmant qu’ils récolteront le beau temps devraient y réfléchir un instant !

« Avec la cise économique, ces fadaises (= »L’islam est incompatible avec un Etat de droit ») rencontrent un véritable écho dans la population. L’histoire européenne devrait nous inciter à y prendre garde. Le Vieux Continent a connu des guerres de religion, le massacre de la Saint-Barthélémy ou, plus proche de notre époque, l’Holocauste. Au 19ème siècle, alors que s’instaure le suffrage universel et que l’économie est déjà en crise, l’antisémitisme se révèle un argument électoral efficace pour les partis conservateurs en France, en Allemagne et en Autriche-Hongrie. Dénoncés comme des citoyens déloyaux, les Juifs conspireraient même pour dominer le monde ou propager le désordre et la révolution au travers des partis libéraux et socialistes. Le nazisme se fonda sur ces idées./Après les protestants et les Juifs, voici venu le tour des musulmans. Hier le « judéo-bolchévisme », aujourd’hui le « multiculturalisme ». Si Oscar Freysinger prétend ne vouloir agir que sur les politiques migratoires, de fait lui et ses acolytes participent à préparer les esprits à de nouvelles déportations, de nouveaux massacres. L’aboutissement logique du venin qu’ils répandent et de la guerre civile qu’ils auront eux-mêmes provoquée. »           (Gauchebdo. 9 septembre 2011)

Posted in: Articles