La femme du vent d’Anne Sylvestre

Posted on 15 juin 2012

0


Voici une très belle chanson de la grande Anne Sylvestre (née en 1934) La femme du vent (datant de 1962).

J’aime l’accompagnement de guitare un peu mystérieux qui monte des escaliers comme un vent qui s’énerve; le reste de la musique est un peu triste et inquiet, mais le rythme est aussi rapide et décidé. C’est l’expression des contradictions qui animent la chanson.

Et le texte est remarquable: « qui aime le vent engendre la tempête » est le thème développé. La jeune femme aime le vent, sa mère essaie de la dissuader, mais elle se laisse entraîner, ouvre la fenêtre et donne naissance à un enfant. Et l’enfant s’envole confirmant les mises en garde de la mère qui n’ont bien sûr pas été entendues, et la fille, pour se consoler, veut partir avec la tempête.

Nous aussi nous aimons être menés çà et là par le vent des événements, des joies et des peines, nous aimons la paix, mais nous aimons aussi ce brouhaha de choses qui vont dans toutes les directions. Ce que nous entreprenons souvent nous échappe, comme le fils du vent, et nous sommes aussi prêts à suivre la tempête !

Le monde est une bourrasque de phénomènes que nous aimons, nous allons à la poursuite du vent, mais comme la femme de la chanson, nous pensons que le vent est quand même bien intéressant !

Alors vive le vent !

Posted in: Articles