La prudence face aux événements de Syrie

Posted on 20 septembre 2012

0


Le 7 septembre 2012 Gauchebdo se faisait l’écho de la réaction du PST-POP à la subvention  de 60.000 francs  accordée par le Département fédéral des Affaires étrangères à une réunion de l’opposition syrienne à Berlin. Le PST-POP déclare notamment que « (L)e rôle de notre pays, en tant que pays neutre, est d’agir pour favoriser le dialogue entre les parties en conflit et certainement pas d’en aider seulement une, d’autant plus que l’opposition syrienne n’est pas forcément beaucoup plus démocratique que le régime Assad ». On lit aussi: « Le PST-POP condamne « toutes formes d’intervention militaires étrangères en Syrie » ». Le PST-POP veut aussi que la Suisse ne vende plus d’armes au Qatar « car celles-ci finiront très probablement entre les mains des rebelles syriens soutenus et armés par cette monarchie  du Golfe et contribueront ainsi à alimenter la guerre civile en cours ».

 

Cette prise de position rappelle combien il est important de rester prudent face à la situation actuelle en Syrie. La condamnation légitime des actions d’un régime autoritaire qui use contre ses opposants d’une inadmissible violence ne doit pas conduire à soutenir des forces hostiles à une partie de la population syrienne, ainsi qu’aux courants laïcs et progressistes.  Sur France 2, les infos de 20h00 du 18 septembre donnait un éclairage sur une situation où des sunnites en viennent à ne plus viser la chute d’Assad, mais ont désormais pour but de s’en prendre aux chiites. Ils ont certes souffert d’un régime contrôlé par les chiites, mais ce n’est pas aux progressistes de soutenir des forces qui se figent dans le communautarisme et se réclament parfois de conceptions religieuses semant l’intolérance et la haine.

 

Ce qui est à soutenir, c’est une Syrie indépendante, démocratique et progressiste, libérée d’Assad comme des islamistes radicaux, et non le remplacement d’une dictature laïque par une autre marquée par l’intégrisme religieux.

 

Un article très intéressant montrant toute la complexité de la situation syrienne, et faisant des propositions respectueuses de cette complexité, est paru dans Le Temps. On peut le consulter à l’adresse suivante:

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/73d25ddc-f074-11e1-9788-184183423f07/Une_médiation_pour_la_Syrie_hors_du_circuit_onusien

Posted in: Articles