Francesca Solleville: de belles chansons pour de belles luttes

Posted on 3 octobre 2015

0


Francesca Solleville est une grande dame de la chanson française. Elle sert de beaux textes depuis plus de 50 ans et transmet avec émotion des messages de lutte et d’espoir. Sa carrière peut se résumer en ces quelques mots: de belles chansons pour de belles luttes.

Elle est née en 1932 d’un père français et d’une mère italienne qui avait émigré pour fuir le fascisme.

Après une formation en chant classique, dès 1958, encouragée par Léo Ferré, elle chante dans les cabarets Rive-Gauche (à L’Ecluse, à La Contrescarpe, à La Colombe…). Elle interprète Aragon, Mac Orlan, Paul Fort, Jean Ferrat, Hélène Martin, Guillaume Apollinaire, Paul Eluard, Aristide Bruant.

Elle est résolument engagée contre le franquisme, contre la Guerre du Vietnam (en 1972, elle chante des poèmes vietnamiens), elle chante des chants ouvriers italiens, américains, espagnols, chiliens adaptés en français, et en 1971, enregistre des chants de la Commune (La Commune en chantant, avec Mouloudji et Armand Mestral). En 1975, elle interprète Pablo Neruda (Chants d’exil et de lutte). En 1988 elle célèbre la Révolution française (Musique, citoyennes !). C’est Allain Leprest qui en 1994 écrit les paroles de son album Al Dente. Suivront d’autres albums: Grand frère, petit frère (2000), La Promesse à Nonna (2012).
Voir: ttps://fr.wikipedia.org/wiki/Francesca_Solleville et http://www.francescasolleville.com/page/Presentation.html

Voici deux belles chansons, Frontières (vraiment d’actualité) et Je me bats (chanson de Michel Bühler) de l’abum La Promesse à Nonna (2012). A 80 ans, Francesca Solleville garde encore tout son talent, sa combativité et sa force de conviction.

francesca_marseillaise_2009_03_04_recadre

Posted in: Articles