Ce vieux monde est dans une triste condition (Lee Hays)

Posted on 9 juillet 2016

0


Lee Hays est un chanteur américain, né à Little Rock dans l’Arkansas en 1914 et mort en 1982.
Fils d’un prêcheur méthodiste, il commença par prêcher lui-même, et à écrire des histoires et des chansons.
Dans les années 1930, il devint syndicaliste, donnant des cours au Highlander Folk School, dans le Tennessee (qui formait des militants syndicalistes). Il entra en contact avec Pete Seeger, Woody Guthrie et Josh White, et fit partie des Almanac Singers, groupe de folk pacifiste, anti-raciste et syndicaliste formé également de Woody Guthrie, Millard Lampell, Pete Seeger, Sis Cunningham, Cisco Houston …. A cette époque, il enregistra la belle chanson State of Arkansas, qui raconte les mésaventures d’un pauvre homme qui se fait exploiter en Arkansas et qui commence ainsi (trad. par nous): « Mon nom est Charlie Brennan, je viens de Charleston./J’ai voyagé dans ce vaste monde, j’ai eu des hauts et des bas./J’ai voyagé dans ce vaste monde, j’ai vu du meilleur et du pire,/Mais je n’ai jamais su ce qu’était la misère avant d’atteindre le vieil Arkansas… » (http://www.bobdylanroots.com/state.html). En 1948, il fut cofondateur des Weavers (composés aussi de Pete Seeger, Ronnie Gilbert et Fred Hellerman), qui firent connaître la musique folk au grand public; il fut, avec Pete Seeger, le coauteur de If I Had a Hammer, de Kisses Sweeter Than Wine et de Wasn’t That a Time. Accusé de sympathies communistes, il fut convoqué devant le Comité des activités anti-américaines (HUAC). Les Weavers, blacklistés, interdits de scène, durent se séparer: « …l’ensemble du groupe des Weavers fut placé sous la surveillance du FBI et ne fut pas autorisé à se produire à la télévision ou à la radio durant la période du maccarthisme./ Decca Records mit fin à leur contrat d’enregistrement et retira leurs disques de son catalogue en 1953. /Leurs enregistrements ne furent plus diffusés sur les ondes, ce qui entraina la chute de leurs revenus provenant des droits d’enregistrements. L’aile droite du pays et les groupes anti-Communistes manifestèrent lors de leurs spectacles et s’acharnèrent sur les promoteurs. Du fait que les revenus du groupe diminua rapidement, ils se séparèrent en 1952 » (https://fr.wikipedia.org/wiki/The_Weavers). Lee Hays vécut avec la famille d’un autre musicien engagé, Earl Robinson, auteur de The House I Live In. Puis il enregistra des albums pour enfants à la fin des années 1950, tout en participant jusqu’en 1964 aux Weavers reconstitués. Il joua dans le film Alice’s Restaurant en 1969, s’installa dans l’Etat de New York, où il se consacra à la culture organique et à l’écriture. Sa santé se dégrada de plus en plus et, atteint de diabète, il eut l’infortune d’être amputé des deux jambes. Il prit part à des réunions des anciens Weavers et donna son dernier concert avec eux en 1981.
Voir: https://fr.wikipedia.org/wiki/Lee_Hays; https://en.wikipedia.org/wiki/Lee_Hays;
http://www.folkpolitik.one/the-weavers-wasnt-that-a-time/

This Old World est une très belle chanson, très spirituelle, que Lee Hays composa sur la base d’un poème de Walter Lowenfels (1897-1976), lui aussi poursuivi durant la guerre froide, et qui fut enregistrée en 1950 par les Weavers. L’interprétation donnée d’abord communique la conviction forte et simple de Lee Hays (la mauvaise qualité du son n’empêche pas la transmission de l’émotion). Je donne ensuite la version des Weavers (sous le titre Lonesome Traveller) qui ne manque pas de puissance, avec sa tonalité un peu hollywoodienne (et son caractère un peu contradictoire car un voyageur solitaire ne devrait pas chanter en choeur !): on y a l’occasion d’entendre Lee Hays chantant la basse avec les excellents Weavers.

Voici la traduction (l’ayant faite en partie à l’oreille j’espère qu’elle n’est pas trop fautive):

Ce vieux monde est dans une triste condition (3 X)
Mais j’ai continué de voyager

Je suis un voyageur seul et solitaire (3 X)
J’ai continué de voyager

J’ai voyagé dans la montagne, j’ai voyagé en bas dans la vallée (3 X)
J’ai continué de voyager

J’ai voyagé avec les riches, puis j’ai voyagé avec les pauvres (3 X)
J’ai continué de voyager

Un de ces jours je vais m’arrêter de voyager (3 X)
Je vais m’arrêter de voyager seul

J’ai voyagé en ayant froid, puis j’ai voyagé en ayant faim (3 X)
J’ai continué de voyager seul

Je vais continuer de voyager sur la route de la liberté (3 X)
Je vais continuer de voyager

Posted in: Articles